AOL va licencier un salarié sur sept avant son IPO


Pressé par le temps, AOL prendrait des mesures désespérées pour redorer son blason à la veille de son introduction en Bourse, en licenciant un employé sur sept.

AOL vient de licencier près de 100 personnes, sur les 7 000 que compte le groupe, afin de réduire ses coûts et présenter le plus d'attraits possibles aux investisseurs lors de son entrée en bourse. Cette IPO pourrait avoir lieu d'ici la fin de l'année.

Mais il ne s'agirait là que de la partie visible de l'iceberg puisque qu'AOL projèterait une restructuration qui devrait lui coûter 200 millions de dollars selon les estimations faites par la Securities and Exchange Commission. "TechCrunch" évalue ainsi à un millier le nombre de licenciements possibles dans le cadre de cette restructuration.

Il faut dire que les résultats du groupe au troisième trimestre sont peu convainquants. Son chiffre d'affaires s'élève à 777 millions de dollars, en baisse de 23 % par rapport à la même période en 2008. Les revenus publicitaires baissent de 18 % à 415 millions de dollars, tandis que ceux liés à la fourniture d'accès Internet chutent de - 29 % sachant que la société s'en désengage volontairement.

AOL / Chiffre d'affaires