France, Espagne, Irlande... La bulle immobilière en Europe Allemagne, l'exception européenne

prix de l'immobilier.
Prix de l'immobilier. © JDN

L'Allemagne fait très largement exception dans le paysage immobilier européen. En premier lieu avec l'évolution moyenne annuelle des prix de l'immobilier qui est négative entre 1997 et 2006 : -0,9%. Une statistique qui s'explique par la baisse des prix de l'ancien, en particulier les logements de l'ex-Allemagne de l'Est.

 

prêts hypothécaires.
Prêts hypothécaires. © JDN

Autre exception, la proportion des prêts hypothécaires rapportés au PIB. Alors que celle-ci grimpe dans la totalité des pays étudiés, celle de l'Allemagne est quasi stable, à +3,8%. Une stabilité que l'on retrouve également dans l'encours des crédits immobiliers, en hausse de seulement 25% de 1997 à 2006, contre 448% par exemple en Espagne.

 

Crise financière / Mondialisation