Déflation : quelles conséquences et comment s'en protéger Les prix baissent... mais les revenus aussi

très vite la déflation devient un cauchemar pour les ménages.
Très vite la déflation devient un cauchemar pour les ménages. © Floris70 - Fotolia.com

Sur le papier, la déflation ne semble avoir que des avantages pour les consommateurs. En effet, si les prix baissent et que les revenus se maintiennent, ce scénario augmente mécaniquement le pouvoir d'achat. Au Japon, dans les années 90, les prix baissaient ainsi de 1% par an en glissement annuel. Si ce n'est que cette baisse des prix touche très vite les entreprises qui voient leurs marges ou même leur rentabilité menacée. Une situation qui traduit par des licenciements et des faillites. Le revenu des ménages baisse et leur capacité à consommer aussi. L'offre est supérieure à la demande, la machine est grippée. Les gains de pouvoir d'achat seront donc bien annulés. Sans parler des ménages endettés


Le chômage augmente

Parmi les menaces que fait peser le risque de déflation, il y a le chômage. C'est une conséquence logique et systématique de ce scénario économique. En effet, si les prix et l'activité baissent, les entreprises sont vite tenaillées. Si ce n'est pas leur rentabilité qui est atteinte, c'est leur équilibre financier qui est menacé. Elles licencient quand elles ne déposent pas le bilan. Le meilleur exemple de cette menace, c'est la grande déflation des années 30. Et au Japon, ou la déflation n'est pas violente mais persistante, elle a doublé le taux de chômage en moins d'une décennie.

 

Revenus / Crise financière