Crise économique mondiale : les risques et les menaces L'industrie automobile US dans la tourmente

les ventes de voitures aux etats-unis.
Les ventes de voitures aux Etats-Unis. © JDN

En un an, les ventes de voitures aux Etats-Unis ont chuté de 12,45%. La faute à l'envolée du prix du pétrole, comme le montre le rejet de plus en plus croissant de la part des consommateurs des modèles gourmands en carburants. Ainsi, au mois de mai, les ventes de pick-up ont retrouvé leur part de marché de 1995. Résultat : les constructeurs américains, importants employeurs du pays, sont à la peine : entre avril et mai, les ventes de General Motors ont plongé de 28%, celles de Ford de 16% et celles de Chrysler de 25%.

La part de marché de GM est tombée à un plus bas historique : 19% contre 45% en 1980. Le constructeur a d'ailleurs annoncé la fermeture de quatre de ses usines plus la vente probable de sa marque de 4x4 Hummer. Volvo Cars, filiale à 100% de Ford, compte, lui, se séparer de 2 000 salariés. Résultat, l'agence de notation financière Standard & Poor's a annoncé qu'elle envisageait d'abaisser les notes des trois constructeurs automobiles. Mais les Américains ne sont pas les seuls à souffrir. Ainsi de Toyota, qui a reconnu que ses ventes aux Etats-Unis pourraient reculer pour la deuxième année consécutive en 2008

 

Etats-Unis / Part de marché