Les conséquences de l'allongement de l'espérance de vie De nouveaux business apparaitront

plus riches que la moyenne, les seniors ont aussi des attentes spécifiques.
Plus riches que la moyenne, les seniors ont aussi des attentes spécifiques. © Thierry Hoarau – Fotolia

L'augmentation du nombre de retraités et l'allongement de leur durée de vie a déjà un nom pour les entrepreneurs : la croissance grise. Ils seront de plus en plus nombreux à parier sur le fort pouvoir d'achat des retraités sensibles à des approches spécifiques de leurs besoins. Du coup, personne ne s'étonnera de l'augmentation du nombre de salles de sport pour seniors dont les retraités d'aujourd'hui sont déjà friands. Ni des cartons d'audience de Vivolta, la chaine de télévision des retraités. Peut-être recyclera-t-on des objets qui nous paraissent insolite aujourd'hui, comme des dentiers, ce qui se fait déjà au Japon. Et pour peu qu'elles profitent aujourd'hui des boulevards commerciaux qui s'ouvrent, on ne s'étonnera pas plus que les entreprises de portage de repas à domicile rivalisent avec un groupe de restauration collective.

L'activité des services à la personne que nous connaissons aujourd'hui semble embryonnaire Selon le BIPE, le marché des services à la personne va progresser de 10% par an d'ici 2015 et connaître une progression de 31% chez les 65-75 ans et de 35% chez les plus de 75 ans. Plus mature, ce marché devrait même commencer à créer des postes d'organisation et d'encadrement et donc de meilleurs salaires. Avec la montée en puissance de la dépendance, ils pourraient aussi contribuer à l'emploi de 300 000 personnes prédisent les analystes. Sans compter tous les emplois que vont créer le boom de la domotique et des maisons intelligentes (innovation, fabrication, installation...).

Services à la personne / Domotique