Les prévisions économiques de Noël 2009 ... et qui s'adaptent

certaines marques de luxe ont décidé d'élargir leur gamme de prix.
Certaines marques de luxe ont décidé d'élargir leur gamme de prix. © Katel Riou / Cartier 2009

A en croire l'étude Deloitte, les libraires et les marques de cosmétiques seront à la fête à Noël, puisque les livres et les produits de beauté sont en tête des intentions d'achats.

Pour les autres entreprises, l'heure est à l'adaptation. Et celle-ci se résume en deux mots : prix bas. Ainsi de la grande distribution et du hard discount, qui devraient proposer des bouteilles de champagne à moins de 10 euros. L'enseigne Ed, elle, offre une bouteille pour une achetée.

Aux Etats-Unis, le géant Wal-Mart ne fait pas autrement. Le groupe a déclaré préparer des baisses de prix équivalentes à "des centaines de millions de dollars " autour de Noël, avec certains prix au plus bas depuis des années. Idem pour Marks & Spencer qui met en avant ses idées de cadeaux à moins de 20 livres (22,5 euros).

Mais la distribution n'est pas seule à s'adapter. Même les groupes de luxe ont décidé de privilégier les prix compétitifs. Cartier, la marque phare du groupe Richemont, a par exemple étendu sa gamme de prix à des produits coûtant entre 200 et 3 000 euros.

Les sociétés high-tech font de même. Alors que la mode est déjà aux netbooks à petits prix, que Sony a baissé le prix de sa Playstation, Microsoft propose jusqu'au 3 janvier des remboursements de 40 euros sur sa console vedette, la Xbox.

Hard discount