Présidence de l'UE : les dossiers économiques de Sarkozy Réformer la PAC sans nuire aux agriculteurs français

Sans surprise, la politique agricole commune (PAC) figure au rang de priorité de la présidence française. A l'heure où ses détracteurs, Britanniques en tête, l'accusent de favoriser la flambée des cours des denrées alimentaires, Paris souhaite mettre les bouchées doubles pour défendre une politique européenne qui bénéficie largement aux agriculteurs hexagonaux.

Pour couper court aux critiques, Paris ambitionne de lancer une réforme "en profondeur" de la PAC, en lui assignant de nouveaux objectifs. La France défend la ligne selon laquelle la résolution de la crise alimentaire mondiale passe par le soutien à ses agriculteurs. Autre priorité : assurer la sécurité sanitaire des consommateurs, ce qui permettrait de faire émerger une nouvelle forme de "préférence communautaire" face aux produits importés.

Signe de la volonté politique française de prendre le sujet à bras le corps, Michel Barnier, ministre de l'Agriculture, organise à Bruxelles une conférence intitulée "Qui va nourrir la planète" dès le... 3 juillet.

 

Politique économique / Politique agricole commune