Partager cet article

RSS
BOURSE

RUBRIQUES

Tous nos articles

 DOSSIER 
.
.
Réanimez vos réunions
Les webconférences débarquent
Plus besoin de se regrouper autour d'une même table pour échanger des idées ou prendre une décision. Certaines entreprises n'hésitent plus à utiliser Internet pour organiser des réunions à distance. (septembre 2003)
 
Sommaire
Les cinq règles de l'animateur efficace
Françoise Wybrecht (CFCEL)
Vive l'assiduité !
A lire, à suivre

"Dans quelle salle on s'installe pour la réunion ?" Chez certaines entreprises, cette question fait définitivement partie du passé. A l'heure où les entreprises délocalisent et externalisent, les réunions à distance ont le vent en poupe. Un phénomène qui avec l'essor des nouvelles technologies est aujourd'hui en plein développement.

Tout a commencé dans les années 80 avec l'apparition de la visioconférence : un son téléphonique, des caméras et des écrans pour permettre à des personnes situées aux quatre coins de la France, puis du monde entier, de monter des réunions sans se déplacer. "Avec l'arrivée du Net, tout s'est accéléré", explique Jérôme Coeuré, directeur marketing de ViaSolutions, la filiale de France Télécom spécialisée dans les téléconférences.

Désormais, c'est sur le Web que les réunions à distance ont lieu. "Les applications sont devenues beaucoup plus simples, poursuit Jérôme Coeuré. Il suffit d'un poste informatique équipé d'une webcam, d'un micro et de hauts-parleurs pour pratiquer de la webconférence." Un marché en pleine explosion : l'année dernière ViaSolutions a organisé plus de 45 000 webconférences, un volume d'activité qui double tous les douze mois.

Mais le son et l'image ne représentent que la partie visible de la webconférence. Au coeur de ces réunions virtuelles émerge le travail coopératif : via la plate-forme de webconférence, les participants d'une même réunion peuvent partager des applications, des données et des documents et les modifier en temps réel.


Des déplacements réduits pour les collaborateurs"


Une nouvelle forme de travail qui séduit aujourd'hui le monde publicitaire, les acteurs de la CAO (conception assistée par ordinateur) et l'univers de l'architecture. Ces trois secteurs, fort gourmands en réunions et en échange de documents, font partie des plus gros consommateurs français de webconférences. Mais le champion toute catégorie est France Télécom. L'opérateur télécoms, qui dispose de multiples sites en France et à l'étranger, réalise chaque année autant de webconférences que l'ensemble du marché hexagonal. On n'est jamais mieux servi que par soi-même.

L'intérêt des entreprises avec la webconférence ? "Des déplacements réduits pour les collaborateurs, la possibilité de dialoguer à tout moment avec des sites ou des partenaires installés à des milliers de kilomètres et la certitude que tout le monde travaille avec la même base documentaire." Reste que pour faire adopter ce nouvel outil, il est nécessaire de faire évoluer la culture des collaborateurs et d'adapter l'organisation de l'entreprise. "Pour certaines personnes, le contact physique est indispensable, poursuit Jérôme Coeuré. Mais tout est ici histoire de génération et les choses vont évoluer très vite."

Sommaire
Les cinq règles de l'animateur efficace
Françoise Wybrecht (CFCEL)
Vive l'assiduité !
A lire, à suivre

Car déjà se profile un autre outil qui devrait révolutionner les échanges en entreprise : les messageries instantanées. Avec ces nouvelles applications, qui permettent aux collaborateurs de dialoguer par écrit et en direct, une nouvelle forme de communication professionnelle devrait voir le jour : les réunions permanentes et en temps réel.

 

Rédaction, Le Journal du Management


   
 
Voir un exemple

Voir un exemple

Voir un exemple

Toutes nos newsletters
 
Revenir en haut