Compétences, adaptabilité, créativité : trois objectifs pour votre formation

Compétences, adaptabilité, créativité… voilà trois critères essentiels pour un recrutement à un bon niveau, puis pour une carrière réussie. Quelle en est votre conception, comment les mettre en œuvre ?

Invité à la Sorbonne pour un séminaire Éducation nationale/École/Entreprises, Michel Pébereau, PDG de la BNP, avait été interrogé sur ses critères de recrutement, notamment pour les cadres de haut niveau. Au dela du banal CV, il avait répondu en résumant ainsi les trois capacités essentielles qu’il demandait à ses recruteurs de repérer chez les candidats : compétences, adaptabilité, créativité.
Il avait sans doute tout naturellement investi lui-même dans ces trois domaines au cours de ses jeunes années à Polytechnique et à l’ENA, ce qui lui a valu d’être Major de l’Inspection des Finances, puis d’effectuer une très brillante carrière administrative et financière, puis bancaire jusqu’au sommet, avec une reconnaissance par des missions publiques prestigieuses et une élection à l’Académie des Sciences morales et politiques.
Nous vous invitons donc à vous investir toujours plus énergiquement dans ces trois domaines, qui peuvent constituer vos priorités dans les prochains mois et les prochaines années. Ils constituent manifestement une gradation sur le plan intellectuel ; mais dans la pratique il vous faut bien prendre soin de travailler les trois conjointement.

I. Acquérir des compétences

Ce tableau doit vous aider à réfléchir sur les qualités requises pour réussir sur le plan professionnel comme sur le plan scolaire, sur les bases de votre formation, et sur des actions prioritaires nécessaires en vue de votre perfectionnement professionnel.


FORMATION DE BASE         FORMATION PROFESSIONNELLE            QUALITÉS PERSONNELLES 
EN FRANÇAIS ET                   ET TECHNIQUE
CULTURE GÉNÉRALE
       

Capacité de lecture           Compréhension du problème               Ouverture d’esprit
Capacité de rédaction        Capacité à le résoudre                        Conscience professionnelle
Synthèse : capacités de     Compétences techniques                     Sens des relations humaines
compréhension                   pour l’exécution
et d’expression               
 
Les domaines dans lesquels des compétences sont expressément exigées, ou simplement se révèlent utiles, sont assurément très vastes. Et très souvent dépassent les capacités d’un seul homme. Il faut donc effectuer des choix judicieux, pour des investissements prioritaires.

Penser alors à une loi que le JDN cite très souvent dans des domaines variés : la loi de Pareto.  Selon cette loi, 20 % (seulement) de vos actions produisent 80 % de vos résultats, de votre efficacité. Autrement dit, 20 % de ce que vous faites, vous donnent 80 % de résultat. Identifiez ces 20 % et concentrez-vous sur cet essentiel ! C’est impératif pour devenir très vite plus performant.
Cette loi vaut dans la vie économique ou administrative comme dans la conduite des activités personnelles… et dans l’exercice des compétences.
Si le développement de compétences, et notamment de qualités intellectuelles, a tendance dans l’idéal à toujours être conçu ou évalué au plus haut niveau, il faut aussi savoir les évaluer de façon très concrète. Selon la sagesse populaire : « au pied du mur, on connaît le maçon ».
Ou encore : « C’est par l’adresse que vaut le bûcheron, bien plus que par la force ». Ce qui a aussi été formulé : «  Mieux vaut subtilité que force ».
Et dans le même esprit, une maxime célèbre de La Rochefoucauld nous fournit tout naturellement une transition vers la deuxième partie :
« On ne doit pas juger un homme par ses grandes qualités, mais par l’usage qu’il sait en faire »,
La Rochefoucauld, Réflexions ou Sentences et Maximes morales (1665).

II. Prouver son adaptabilité

Vous avez acquis des capacités, des compétences techniques, vous avez même un potentiel de plus en plus largement reconnu. Encore faut-il être toujours capable de les mettre en œuvre. Et de vous adapter en toutes circonstances, notamment lors d’une mobilité, d’une mutation ou d’une promotion.
Voici, pour vous inviter à bien prendre conscience de vos capacités, et surtout de votre capacité à les mettre en œuvre, une belle citation de Bossuet : « Un défaut qui empêche les hommes d’agir, c’est de ne pas sentir de quoi ils sont capables ».
Autre citation d’un grand auteur du XVIIe siècle : « Les gens faibles ne distinguent jamais assez ce qu’ils veulent de ce qu’ils voudraient. » Paul de Gondi, Cardinal de Retz, Mémoires.
Cette observation doit vous inciter à vous montrer plus fort, en distinguant bien ce que vous voulez vraiment.
Et vous pouvez méditer sur cette intéressante citation d’Alfred de Musset : « Pour réussir dans le monde, retenez bien ces trois maximes : voir, c’est savoir ; vouloir, c’est pouvoir ; oser, c’est avoir. »

Le JDN a publié en août 2014 une chronique intitulée « Les clés pour réussir son adaptation ». 
« Nouveau job, nouveau challenge et nouvelle équipe. Où que vous soyez sur l’échelle de la hiérarchie, vous aurez à vous adapter, et cela influera grandement sur la suite de votre parcours au sein de l’entreprise. »
Mme Fanny Bauer-Motti, coach et consultante en psychologie des entreprises, vous offre de trouver le bon positionnement en neuf points, dont voici la liste :
  • Ne cherchez pas à prouver - Ne cherchez pas à être aimé,
  • Ayez une forme de neutralité bienveillante,
  • Choisissez la manière dont vous parlerez de vous - Soyez fidèle à vous-même,
  • N’écoutez pas vos angoisses - Soyez à l’écoute - Continuez à faire votre choix,
  • Laissez-vous le temps des nouveaux repères .
Nous vous invitons à lire cette chronique pour en tirer le meilleur parti. Ayez à l’esprit cette proposition de Napoléon, qui avait illustré ainsi la nécessité de savoir s’adapter :
« Je sais, quand il le faut, quitter la peau du lion pour prendre celle du renard. » Napoléon Bonaparte (1769-1821) 
Dans Le Chêne et le Roseau, La Fontaine avait attribué au modeste roseau, face au chêne majestueux, cette vertu capitale : « Je plie, mais ne rompt point. » Jean de La Fontaine  (1621-1695).   
Il vous reste donc à faire la part entre la fermeté ou la souplesse,  la rigidité ou la diplomatie. Efforcez-vous de le faire toujours dans un esprit créatif… cette mention constitue d’ailleurs la meilleure des transitions vers notre troisième partie.

III. Cultiver et démontrer sa créativité

Devant ses divers publics, Michel Pébereau insistait particulièrement sur la créativité, qualité qui permet  d’innover, d’avancer, de multiplier. Et c’est évidemment celle qui à la fois permet et justifie les promotions au plus haut niveau.
Le JDN a publié au printemps dernier (07/05/14) une remarquable chronique sur ce thème. Mme Fanny Bauer-Motti, coach et consultante en psychologie des entreprises, offre une série de conseils judicieux pour booster votre créativité.
« Innover, être créatif, solutionner un problème hors des sentiers déjà battus par nos prédécesseurs, voilà un sens à acquérir et à stimuler. Plus que ne jamais dans notre société actuelle, être visionnaire passe par le sens de la création. Gros plan sur les stratégies à mettre en place pour y parvenir. »
« L’inspiration, c’est la base de toutes les plus grandes idées. Pourtant nous en sommes souvent privés, la cherchant en vain dans  le tréfonds de nos cerveaux. Car en premier lieu, ce qui nous limite sur le chemin de la création, c’est nous-mêmes, victimes de notre représentation des choses. Que ce soit parce que l’on ne croit pas en soi, en un produit, ou en la capacité à faire germer une idée, les débuts d’un projet sont toujours tributaires de nos croyances en sa viabilité. »
« Apprendre à être créatifs, c’est sortir de nos vieux schémas de pensée et remettre en question sans arrêt tout ce qui a déjà été fait, tout ce qui pourrait être fait.
Car la meilleure source d’inspiration reste notre regard et notre manière d’interpréter le monde. »
Nous vous invitons à lire ces quatre pages et à retenir notamment le dernier point, puisque c’est justement celui sur lequel Michel Pébereau avait le plus insisté en concluant son intervention à la Sorbonne : l’importance de la dynamique des équipes.
« La création, lorsqu’elle est collective, est la plus grande source de réussite de tout produit ou offre… car c’est dans la pluralité des angles de vue qu’on accède à la totalité d’un objet. » Nous nous permettons d’y ajouter « ou d’un projet ».

Les clés de la formation et du développement personnel

Vous lisez le JDN : c’est déjà une preuve de motivation … c’est même une preuve d’engagement !
Vous éprouvez de la curiosité pour le développement personnel et même un intense besoin de rénovation et de progrès … Vous allez trouver beaucoup d’articles JDN et de programmes chez CCM Benchmark pour vous aider dans cette voie, pour en tirer un profit maximum sur le plan individuel, et pour contribuer au progrès collectif, en en faisant bénéficier votre entourage.
S’améliorer pour évoluer, ce n’est pas seulement viser un succès immédiat, c’est enrichir votre personnalité, c’est vous rendre plus performant, notamment dans le domaine des relations humaines.
À vous maintenant, et au cours des prochains mois, de rassembler des conseils, des méthodes et des outils pour renforcer vos motivations, et pour multiplier vos capacités, des programmes et des exercices pour accroître vos performances.
Vous allez chercher à vous présenter au mieux le jour J, à vous mettre en valeur et à partager des valeurs – avec un recruteur ou un jury de concours, comme avec tout votre entourage, familial, amical ou professionnel.
Attention toutefois : en matière de formation et d’efficacité personnelle, ce n’est pas seulement l’intention qui compte … c’est surtout le résultat ! C’est pourquoi nous vous proposons d’effectuer, de temps en temps, des exercices d’auto-évaluation, pour mesurer vos progrès, vos gains en compétences et en efficacité, et pour combler vos lacunes afin de maximiser vos chances.
Prolongements… avec une pointe d’humour
Nous venons de réfléchir aux trois capacités essentielles. Compétences, adaptabilité, créativité… trois objectifs pour votre formation dont les initiales forment le sigle CAC.
Vous pouvez maintenant composer à titre personnel une liste de 40 capacités et qualités ou compétences particulières utiles pour votre vie personnelle comme pour votre vie professionnelle… et vous obtiendrez votre CAC 40.
    

Autour du même sujet