Linux attaqué par un malware

Le fournisseur d'antivirus Dr Web a pu analyser un trojan assez rare qui s'en prend à la fois aux systèmes Linux et Mac OS X. Sa spécialité : dérober les mots de passe.

Même les systèmes d'exploitation Open Source peuvent être victimes de malware. L'éditeur russe spécialisé Dr Web a ainsi pu analyser une rareté : un trojan conçu pour dérober des mots de passe à la fois sur les systèmes Linux mais aussi Mac OS X.

Le malware en question, appelé BackDoor.Wirenet.1 par l'éditeur, opère comme un keylogger (soit un enregistreur de frappe), qui "vole des mots de passe entrés par l'utilisateur via Opera, Firefox ou Chrome, et les mots de passe stockés par des applications telles que Thunderbird, SeaMonkey, ou Pidgin", précise Dr Web. Le malware ne semble cependant pas s'attaquer aux systèmes Windows.

Virus / Pirate