Windows 8 : VMware embarque l'OS dans son hyperviseur de bureau

L'éditeur annonce une mise à jour de Workstation. La machine virtuelle permet de faire tourner des instances sur un poste de travail Linux ou Windows.

A quelques jours de l'ouverture de son événement client annuel à San Francisco, VMware a dévoilé la version 9 de Workstation : son hyperviseur conçu pour virtualiser des OS sur un ordinateur de bureau (Windows ou Linux). La solution a notamment été améliorée pour prendre en charge Windows 8, à la fois comme système d'exploitation hôte et OS virtualisé.

VMWare précise avoir simplifié le processus de création de machines virtuelles pour Windows 8. La solution est désormais compatible avec les contrôles tactiles de la nouvelle version de l'OS de Microsoft. Elle introduit également l'Unity mode pour donner la possibilité de n'afficher que les fenêtres des applications Windows 8 actives au sein de l'interface de bureau de l'OS hôte. Workstation supporte aussi désormais les services USB 3.0 exécutés depuis une machine virtuelle Windows 8.

Plusieurs évolutions bien utiles concernent la gestion des terminaux mobiles : Workstation introduit notamment une interface Web pour accéder aux machines virtuelle depuis des tablettes, smartphones ou ordinateurs portables. Pour sécuriser les données en situation de mobilité, des dispositifs de restriction font aussi leur apparition. Objectif : empêcher par exemple le glisser-déposer entre l'interface graphique de la machine virtuelle et celle de la machine physique, ou encore de connecter des supports de stockage externes et de modifier les paramètres de la machine virtuelle.

Enfin, dans un autre domaine, Workstation est désormais compatible avec les terminaux reposant sur les processeurs Intel Ivy Bridge. VMWare indique aussi avoir optimisé les performances d'exécution de contenu 3D.

Virtualisation / Windows