Cyberattaque chinoise : plus de 100 entreprises touchées

L'opération de piratage initiée en décembre dernier depuis l'université de Jiaotong à Shangaï et une école militaire chinoise a touché plus d'une centaine d'entreprises. Cette attaque sans précédent, dont a notamment été victime Google, a donc été plus massive qu'escomptée. Ainsi, ce ne sont pas une vingtaine mais bien près d'une centaine d'autres entreprises qui ont pu être victimes de ce piratage massif. Selon le cabinet de recherche en sécurité Isec Partners, 68 autres serveurs appartenant à d'autres entreprises ont en effet été infectés pour pirater Google. Le code malicieux utilisé, dénommé Aurora, a depuis été neutralisé.