L'Union Européenne ferme 54 sites d'arnaques aux sonneries pour mobiles

Suite à des arnaques sur 213 sites Internet de sonneries pour téléphone, l'Union Européenne avec l'aide des autorités nationales de protection des consommateurs ont obtenu la fermeture de 54 sites. Les problèmes concernent les informations sur le prix de l'offre, les informations pour contacter le fournisseur et la manière trompeuse de présenter les offres. En France, plus de 20 sites ont été rappelés à l'ordre, d'autant plus que ces sites s'adressent principalement aux mineurs. Il faut savoir que les recettes financières de ces sites était estimée en 2007 à 691 millions d'euros.

Europe