Les molécules d'ADN, avenir de l'informatique selon IBM

Des chercheurs d'IBM planchent actuellement sur la structure chimique des molécules de l'ADN humain. Selon eux, elle pourrait servir de base pour concevoir des circuits intégrés de nouvelle génération, bien plus performant que ceux exploités dans les ordinateurs et serveurs actuels. Le modèle d'une chaîne d'ADN pourrait en effet permettre de concevoir des composants miniatures d'une puissance jamais égalée.

Serveurs / IBM