Oracle met IBM dans son viseur

A l'occasion de sa conférence OpenWorld, l'éditeur de progiciels et de systèmes de gestion de base de données a exprimé sa détermination à lutter contre IBM. Le P-DG d'Oracle, Larry Ellison, est en effet monté au créneau pour affirmer que les configurations basées sur des infrastructures matérielles et logicielles Sun/Oracle étaient 25% plus performantes et six fois moins gourmandes en énergie que celles reposant sur le couple AIX/DB2 et Power Server 595.

Dans le même temps, le fondateur de Sun, Scott McNealy, a précisé qu'Oracle allait accroître ses investissements dans l'ensemble des technologies de son groupe, au premier rang desquelles Sparc, Solaris et MySQL. Tout n'est pas rose pour autant : la Commission Européenne est bien partie pour mettre des bâtons dans les roues à la fusion Oracle/Sun et se prononcera officiellement à ce sujet début 2010.

Etats-Unis / IBM