Perte de données Sidekick : plus de peur que de mal

Alors qu'on les pensait perdues à jamais, les données en ligne d'une partie des utilisateurs - on ne sait toujours pas combien exactement - du terminal Sidekick commercialisé aux Etats-Unis par T-Mobile, ont finalement été rescusitées. Microsoft n'a pas manqué de présenter ses excuses pour le désagrément causé et annoncé que tout devrait bientôt rentrer dans l'ordre, sans toutefois préciser la date à laquelle les données seront de nouveau accessibles. Une panne liée à la réplication de la base de données centrale de Danger, fournisseur de services mobiles racheté par Microsoft en février 2008, serait à l'orgine de cette mésaventure.