Silicon Graphics repris par Rackable pour 25 millions de dollars

Rackable Systems, spécialiste des serveurs et systèmes de stockage, compte renforcer son positionnement dans le cloud computing et les infrastructures de serveurs x86 hautes performances.

Constructeur de serveurs et de systèmes de stockage, Rackable Systems a annoncé mercredi avoir finalisé un accord en vue du rachat de Silicon Graphics, quelques heures après que ce dernier se soit mis sous la protection du chapitre 11 de la loi américaine sur les faillites. A hauteur de 25 millions de dollars, l'opération est prévue pour être réalisée en numéraire. Encore soumise à l'accord des autorités de tutelle américaine, elle devrait être finalisée d'ici la fin du mois de mai.

C'est donc la fin de l'histoire pour Silicon Graphics. Fondée en 1982, cette société américaine se spécialise dans les stations de travail pour l'infographie et le  traitement vidéo et 3D, mais aussi dans les serveurs de calcul. Sa technologie est notamment exploitée pour les effets spéciaux dans l'industrie cinématographique, notamment pour des films comme  Jurassic Park ou L'âge de glace.

A l'origine d'un Unix propriétaire (Irix), Silicon Graphics a également conçu les processeurs de la Nintendo 64. En 1997, l'acteur enregistre un chiffre d'affaire de 3,7 milliards de dollars pour un bénéfice de 79 millions de dollars. La société compte alors environ 10 500 employés, et 42 filiales à travers le monde. C'est l'âge d'or du groupe.

Depuis, Silicon Graphics ne cesse de décliner. En mai 2006, la société rebaptisée SGI se met une première fois sous la protection du chapitre 11. S'en suit une longue période de restructuration, et un recentrage sur les systèmes de calcul, avec notamment Microsoft comme partenaire. L'offre SGI est depuis passée des processeurs MIPS sur OS Irix à des processeurs Intel (Itanium2 et Xeon) sur Linux. Mais, SGI n'est semble-t-il pas parvenu à retrouver la santé, la crise lui a sans doute donné le coup de grâce.

Avec ce rachat, Rackable Systems compte renforcer son positionnement les infrastructures de serveurs x86 hautes performances, notamment en vue de cibler plus efficacement le marché du cloud computing et des systèmes de stockage.  Rackable Systems compte sur ce rachat pour redresser la barre, suite à 5 trimestres consécutifs de perte. Au premier mars 2009, Silicon Graphics employait 1,200 personnes.


Serveurs