Sun confirme la suppression de 1 500 postes

Le spécialiste des technologies Open Source continue à mettre en œuvre son plan de restructuration en annonçant la suppression de 1 500 postes. En novembre dernier, Sun avait fait part de sa volonté de réduire ses coûts de structure de 700 millions de dollars en procédant notamment au licenciement de 6 000 collaborateurs. Déjà en début d'année, le groupe avait ouvert le bal des départs en supprimant 1 300 postes. Actuellement en négociations avancées avec IBM en vue d'un rachat, Sun doit présenter les comptes de son troisième trimestre le 28 avril prochain.

Etats-Unis