Philippe Alcoy

Chroniques de Philippe Alcoy

Service Informatique (Ent.), Netscout

Dernières chroniques de Philippe Alcoy

  • DDoS : la contre-attaque dépend de la visibilité et de la connaissance de l'adversaire

    Chronique de Philippe Alcoy (Netscout)
    Les DDoS, connues depuis la fin des années 70, ont culminé en popularité dans les années 90, pour atteindre un maximum d'impact ces 10 dernières années.

  • La cyber-résilience, plus que de la sécurité

    Chronique de Philippe Alcoy (Netscout)
    La pandémie a forcé les entreprises à intégrer des stratégies numériques qui prennent en charge la connectivité à distance. Si, avant la pandémie, les équipes IT n'avaient pas besoin de nouer une solide collaboration pour gérer un nombre limité de télétravailleurs, ce n'est plus le cas aujourd'hui.

  • La protection, meilleure parade à la hausse des coûts de cybersécurité

    Chronique de Philippe Alcoy (Netscout)
    Si les organisations cybercriminelles pouvaient être cotées en bourse, un nouveau secteur industriel qui pèserait plusieurs milliards de dollars apparaitrait. Les cybermenaces sont désormais si répandues que le programme France Relance, mis en place par le gouvernement comprend un volet dédié à la cybersécurité.

  • Paris 2024 : des Jeux du Centenaire sous la menace des cyber-extorsions ?

    Chronique de Philippe Alcoy (Netscout)
    En 2021, les Jeux olympiques d'été de Tokyo ont été victimes d'une fuite de données provoquée par une cyberattaque par ransomware — et ce, alors même que les organisateurs avaient mis en avant l'importance de la cybersécurité. Les grands évènements sportifs tels que les Jeux olympiques ont de tout temps constitué un théâtre d'envergure planétaire, où sont mis en valeur non seulement l'excellence des athlètes amateurs et professionnels, mais également les atouts du pays hôte.

    • Se protéger du développement des attaques DDoS générées par le télétravail

      Chronique de Philippe Alcoy (Netscout)
      Selon une étude réalisée par Censuswide, 91% des organisations françaises ont subi au moins une cyberattaque en 2020. Cette situation s'explique par la hausse du travail à distance depuis un an et demi, qui a accru les vulnérabilités des réseaux d'entreprise à différents types de menaces, dont les attaques par déni de service distribué.

    • Elaborer une stratégie de cybersécurité pour le vaccin contre le Covid-19

      Chronique de Philippe Alcoy (Netscout)
      Dans son rapport "Etat de la menace rançongiciel", l'ANSSI relève une hausse de 225% des attaques par rançongiciel entre 2019 et 2020. Le domaine de la santé, au cœur de la pandémie de Covid-19, est l'une des cibles privilégiées des cybercriminels.

    • Enseignement à distance : explosion des rançongiciels et attaques par DDoS

      Chronique de Philippe Alcoy (Netscout)
      Les cybercriminels ont saisi la pandémie de Covid-19 comme une excellente opportunité lucrative. En 2020, l'Anssi a recensé une augmentation de 255% des signalements d'attaques par rançongiciel par rapport à 2019, soit 192 attaques contre 54, l'année précédente.

    • Les DDoS ne jouent pas le jeu

      Chronique de Philippe Alcoy (Netscout)
      Déjà victime de nombreux actes malveillants, l'industrie du jeu doit se repenser pour optimiser au maximum l'expérience utilisateur, surtout sur le cloud qui est désormais pris d'assaut et qui en fait une cible de choix pour les hackers.

    • La montée en puissance de la télémédecine

      Chronique de Philippe Alcoy (Netscout)
      Durant le confinement, suite à la pandémie de Covid-19, les écoles ont fermé, les ligues sportives ont mis un terme à leur saison, le monde s'est mis sur pause mais une industrie s'est développée : la télémédecine. En effet, les caisses d'assurance maladie ont remboursé plus d'un million de consultations sur internet entre le 6 et le 12 avril derniers, contre 150.000 entre septembre 2018 et décembre 2019.

    • L'importance de la visibilité dans les déploiements cloud

      Chronique de Philippe Alcoy (Netscout)
      A mesure que les applications migrent vers des architectures en micro-services répartis dans des data centers ou dans les cloud publics ou privés, les interconnexions et les interdépendances deviennent plus difficiles à surveiller et à sécuriser.

     
    • 1
    • 2