Google reconnaît ses compromissions en Chine

Sergey Brin, co-fondateur de Google, s'est expliqué sur la décision de sa société d'accéder aux demandes chinoises de censurer certains sites. Il a reconnu qu'il s'agissait de censure, tout en expliquant que l'implantation du moteur de recherche permettait aux Chinois d'accéder globalement à plus d'informations. Si Google ne parvient pas à améliorer l'accès, il n'exclut pas de se retirer du pays.

Autour du même sujet

Google reconnaît ses compromissions en Chine
Google reconnaît ses compromissions en Chine

Sergey Brin, co-fondateur de Google, s'est expliqué sur la décision de sa société d'accéder aux demandes chinoises de censurer certains sites. Il a reconnu qu'il s'agissait de censure, tout en expliquant que l'implantation du...