Roaming : l'UFC fait des propositions de tarifs

Selon une étude réalisée par lUFC-Que Choisir, les trois opérateurs français principaux (Orange, Bouygues Telecom et SFR) dégagent 80 % de leur marge sur les frais d'itinérance, ou de "roaming", auprès des Européens en voyage en France. L'association de défense des consommateurs dénonce également des pratiques tarifaires pouvant varier du simple au double suivant le pays d'où est passé l'appel. Face à ces "abus", l'association appelle à la création d'un tarif unique d'appel intra-européen, et d'un tarif local européen qui permettrait à un voyageur d'émettre et de recevoir des appels dans le pays proches du tarif pratiqué localement. D'après lUFC-Que Choisir, l'application de cette motion dès 2004 aurait permis aux touristes européens venus visiter la France d'économiser 392 millions d'euros depuis deux ans. Elle exhorte donc la commission européenne, qui étudie actuellement la régulation de ce marché (lire larticle du 30/03/2006), à s'inspirer de ces recommandations.

Autour du même sujet

Annonces Google