Etre hospitalisé sans quitter son lit

L'Hospitalisation à domicile, moins chère qu'un suivi de plusieurs jours à l'hôpital, pourrait permettre à la sécurité sociale de faire des économies. © Kasia Bialasiewicz - Fotolia.com

La nuit est angoissante à l'hôpital. Les machines bipent, les voisins toussent. Mais depuis 10 ans, les personnes souffrant de maladies graves ou chroniques peuvent disposer de soins hospitaliers directement chez elles, confortablement installées sur leur oreiller en plumes d'oie. Légalisée en 1992, l'Hospitalisation à domicile (HAD) est pratiquée en ville, mais de nombreux progrès restent à accomplir en zone rurale.

Les médecins, infirmières, pharmaciens... mènent un important travail de coordination pour donner au patient des soins continus, directement sous son toit. Les malades restent dans leur environnement habituel, leurs chances de guérisons sont maximisées, surtout pour les personnes âgées. Une assistante sociale doit donner au préalable son accord. Elle vérifie qu'ils peuvent prévenir quelqu'un facilement en cas de problème.

Suggestions de contenus