Ces entrepreneurs sociaux qui réussissent Ethiquable, généreuse avec ses salariés et les producteurs des pays pauvres

rémi roux, cofondateur d'ethiquable.
Rémi Roux, cofondateur d'Ethiquable. © Ethiquable

Avant de se lancer dans le commerce équitable, Rémi Roux travaillait comme commercial dans l'agroalimentaire. En fondant Ethiquable, il recherchait tout autant du sens que des responsabilités. "D'abord, j'en avais ras-le-bol des négociations stériles sur les marges arrières ou le prix, se souvient ce dirigeants de 44 ans. Mais la question était aussi de savoir si j'allais continuer à porter la mallette pour les autres."

Avec un ingénieur agronome spécialiste des pays du Sud et un ancien camarade d'école de commerce, ils décident de mettre en commun leurs compétences pour créer leur entreprise en 2003. "Nous avions l'ambition de créer une gamme de produits équitables qui tienne la route pour la proposer à la grande distribution", alors qu'à l'époque le commerce équitable restait bien souvent cantonné aux magasins spécialisés. De 14 produits proposés au départ, Ethiquable présente aujourd'hui une gamme de 135 références, se déclinant des jus de fruits au café, en passant par les chocolats (30% des ventes). "Avec 9 millions de produits vendus en 2008, c'est la première gamme en volume de produits alimentaires équitable en grande distribution", assure Rémi Roux. Même si ces produits se situent sur des marchés de niches, l'entreprise, qui génère 18 millions d'euros de chiffre affaire, a dû baisser ses prix pour rester en phase avec le marché.

Solidaire avec les pays du Sud, l'entreprise a aussi choisi d'être démocratique en optant pour le statut de société coopérative ouvrière de production (Scop). "Au bout de deux ans, les salariés entre au capital, explique le patron. Actuellement, sur 74 salariés, 36 sont sociétaires."

Petites entreprises / Scop