Monsieur Arnaud Roumari, 43 ans, signature à droite et éloignée du texte

Apparemment, ce type de signature dénote une double personnalité. © JDN
Le paraphe d'Arnaud Roumari est "illisible, mais les formes sont choisies avec soin, il existe une certaine recherche esthétique", estime Marie-Françoise Barbot. Cela signifie qu'il "s'affirme professionnellement et que c'est de cette manière qu'il s'impose face aux autres", explique-t-elle. Martine Veaux complète ces affirmations. "C'est une signature à deux étages, ce qui dénote deux attitudes suivant l'interlocuteur en face de lui. De plus, cette écriture est souple et facile ce qui implique une forte capacité d'adaptation mais qui, à contrario, indique également un double discours" juge la graphologue. Voulant échapper à la contradiction et aux remous, cet homme "peut dire tout et son contraire, mais sans agressivité".
Suggestions de contenus