"Les heures sup ont permis de casser les 35 heures"

Les millions d'heures supplémentaires travaillées ont permis de libérer le travail malgré le handicap des 35 heures, selon Jean-François Roubaud. Il s'agit d'un outil précieux pour les PME qui font face à des concurrents internationaux ou même européens qui travaillent au moins 45 heures par semaine.