Tutoyer le recruteur

"Attendez... on se connaît ?" © Cathy Yeulet / 123rf.com
Le rêve de tout candidat ? Créer une relation de confiance avec le recruteur au point d'échanger des amabilités et quelques plaisanteries. Lorsque le courant passe, c'est quasi gagné, pourraient penser plus d'un. A condition de respecter une certaine limite. "Pour ma part, j'aime faire en sorte que le candidat se sente à l'aise : cela permet d'instaurer un climat favorable à la discussion et de découvrir la vraie nature de la personne que l'on a en face de soi", explique Isabelle Goulmot, DRH d'Expertime. Mais certains prennent un peu trop leur aise. "Il peut arriver que le candidat se mette à me tutoyer", poursuit-elle. "C'est bien évidemment un comportement déplacé qu'il faut à tout prix bannir".
Suggestions de contenus