Groupon propose 8,5 millions de dollars pour mettre fin à une class action

Plusieurs actions en justice sont actuellement en cours aux Etats-Unis contre le leader des coupons, des clients lui reprochant des dates d'expiration et des restrictions illégales.

Groupon a présenté à ses clients américains l'accord qu'il leur propose dans le cadre d'une quinzaine d'actions en justice, intentées dans tout le pays au motif que des coupons du site avaient des dates d'expiration et des restrictions illégales et cachées. La société propose une enveloppe de 8,5 millions de dollars pour tourner la page. Sont éligibles les consommateurs ayant acheté des coupons sur son site entre le 1er novembre 2008 et le 1er décembre 2011, Groupon ne précisant pas le nombre de clients qu'il est prêt à rembourser. Ceux-ci sont néanmoins invités à se faire connaître sur le site de la class action.


Parmi les griefs reprochés au site, celui de violer une loi fédérale qui interdit de vendre des cartes-cadeaux assorties d'une date d'expiration de moins de cinq ans. En proposant cet accord, qu'un juge doit encore approuver le 20 juillet, Groupon n'admet pas pour autant être en tort.

Etats-Unis / Groupon