L'e-commerce est-il rentable ? D'autres activités complémentaires

La stratégie de la marketplace n'est toutefois pas dénuée d'inconvénients. Pierre Kosciusko-Morizet, chez PriceMinister, remarque ainsi : "La marketplace est elle-aussi darwinienne. Là encore, il va s'agir d'être le plus gros", car ne pourront pas co-exister dix places de marchés. Si le DG délégué de Mistergooddeal admet l'intérêt financier de la démarche, qui permet de dégager presque uniquement de la marge brute, il s'interroge en revanche sur les risques d'image que l'e-commerçant prend en n'ayant pas la main sur ses revendeurs. "Pour limiter ce risque, le suivi de la marketplace doit être effectué de très près, ce qui demande beaucoup de moyens, souligne David Larramendy. Des moyens qu'Amazon a largement plus que les e-commerçants français. D'autant qu'en ayant démarré en 2004, il bénéficie aujourd'hui d'une prime au leader et restera la meilleure marketplace : pourquoi l'internaute irait-il sur une autre ?"

 

Ouvrir une place de marché n'est donc pas la seule option retenue par les e-commerçants en quête de rentabilité. Monétiser son audience via une marketplace en considérant que si le produit n'est pas en vente sur le site marchand, autant qu'il soit quand même acheté via ce site ? Cette logique est poussée encore plus loin par les e-commerçants qui se font régies publicitaires, commercialisant des espaces sur leurs propres pages : quitte à ce que le visiteur parte chez un autre marchand, autant que ce dernier les rémunère pour ce trafic.

 

Une approche que l'on retrouve chez Rue du Commerce, chez Mistergooddeal mais aussi chez Cdiscount, jusque sous la barre de menu. "Il convient tout de même de trouver le bon équilibre, juge David Larramendy. Si les publicités sont trop visibles, on perd des revenus traditionnels et dans le cas contraire, les gens ne cliqueront pas et cela ne nous rapportera rien."

 

Dans le domaine de la prestation de services, l'initiative la plus flagrante reste sans doute celle de Pixmania, qui met à profit sa connaissance de l'e-commerce, en particulier au niveau européen, au travers de sa filiale e-Merchant, plate-forme permettant aux fabricants de gérer leur activité de vente en ligne. Amazon propose également ce type de service.

 

Revenus / MISTER GOODDEAL