JeChange.fr lève 3 millions d'euros et vise la rentabilité pour 2009

Le comparateur de factures JeChange.fr a réalisé un premier tour de table auprès des fonds I-Source et Ouest Ventures. De quoi renforcer son offre et son marketing pour viser la rentabilité en 2009.

Après un an et demi d'existence, JeChange.fr réalise sa première levée de fonds. Ce site compare les offres de la vie quotidienne, de l'assurance à la téléphonie mobile en passant par l'électricité (lire Après les télécoms, JeChange.fr compare les factures d'électricité, du 03/07/2007). Il ouvre son capital à la société d'investissement I-Source et au fonds de capital risque Ouest Ventures, qui apportent 3 millions d'euros.


Même si cette levée intervient finalement six mois après la date prévue initialement dans le plan d'affaires, JeChange.fr n'a pas pris de retard sur ses concurrents. Et pour cause, il reste le seul comparateur généraliste français de contrats de la vie quotidienne. Il compare des offres de services télécoms (haut débit, téléphonie fixe et mobile, TV numérique), de gaz et d'électricité, de crédits et d'assurances.

 

Le site ne devrait pas ajouter d'autres thématiques. Il compte utiliser les 3 millions levés pour approfondir à la rentrée les services de comparaison proposés, avec de nouveaux outils. Un effort de communication est aussi annoncé, via des partenariats avec par exemple des sites e-commerce positionnés sur le discount. JeChange veut atteindre l'équilibre dans un an avec son modèle économique d'affiliation : une rémunération sur les souscriptions réalisées (pour les services télécoms et l'énergie) et sur la mise en relation.

 

Le comparateur s'inspire largement du marché britannique, où plusieurs sites généralistes comme Confused.com, Uswitch (lire Comment uSwitch a fait jouer la concurrence sur le Web, du 04/02/08) et Tescocompare, lancé en juin par les supermarchés Tesco et la Royal Bank of Scotland, concurrencent le leader Moneysupermarket (lire Comment l'anglais Moneysupermarket a bouleversé le crédit, du 17/09/07).

 

Mais pourquoi un seul acteur en France ? "Au Royaume-Uni, la pression est plus forte. Il y a beaucoup de gens qui doivent cumuler plusieurs emplois pour réussir à payer leurs factures", explique Renaud Beaupère. Pour le cofondateur de JeChange, cette tendance arrive en France. "Il y a une demande pour des sites permettant de faire baisser ses factures", assure-t-il, citant le site gouvernemental sur le prix des stations services (Lire Le gouvernement crée un site pour comparer le prix de l'essence à la pompe, du 21/12/06) ou le comparateur de produits alimentaires de Leclerc (lire Leclerc remporte son bras de fer "comparatif" contre Carrefour, du 20/06/08).

Rentabilité