Partager cet article

RSS
BOURSE

RUBRIQUES

Tous nos articles

Journal du Net > Management >  Salaires des cadres : le match France/Etats-Unis
CARRIERE
 
13/04/2005

Salaires des cadres : le match France/Etats-Unis

Les cadres commerciaux touchent 29 % de plus aux Etats-Unis. Mais, avant de partir, il faut suivre de près le taux de change.
  Envoyer Imprimer  

Site
  Apec

Les Etats-Unis, un eldorado pour des cadres de la vente et de la production ? L'Apec répond en partie à la question dans une étude comparant le salaire cumulé aux Etats-Unis et en France, pour une carrière identique. L'Amérique offre un meilleur salaire, qui reste à nuancer si l'on tient compte des heures travaillées.

En salaire brut cumulé, les cadres de la production gagnent 17 % de plus aux Etats-Unis qu'en France. L'écart atteint même 29 % pour la fonction vente. Cependant, on travaille 1.561 heures dans l'Hexagone contre 1.843 heures chez l'Oncle Sam. A temps de travail équivalent, les différences se réduisent donc : 3 % seulement pour la production, mais encore 16 % d'écart pour la vente.

L'Apec a également comparé le montant des principaux postes de coûts dans les deux pays : logement, éducation des enfants, voiture personnelle. En déduisant ces dépenses, ainsi que les charges sociales et les impôts, et en tenant compte des revenus des pensions de retraites, l'écart s'atténue. Il n'est que de 8 % pour les cadres de la production mariés avec deux enfants. A temps de travail équivalent, la France leur offre probablement un meilleur salaire.

Ecart de salaire cumulé par un cadre moyen tout au long de sa carrière travaillant aux Etats-Unis ou en France (Apec - 2005)
Métier
Ecart de salaire brut cumulé
Ecart de salaire brut à temps de travail équivalent
Production
17 %
3 %
Vente
29 %
16 %

Déduction faite des principaux postes de coût, des charges sociales et impôts et en tenant compte des revenus des pensions de retraites
Vente
Ecart de salaire pour un célibataire
Ecart pour un cadre marié avec deux enfants
Production
13 %
8 %
Vente
24 %
14 %

La fiscalité est cependant moins lourde en Amérique. Pour les cadres moyens et les cadres supérieurs mariés avec deux enfants, le poids des charges sociales et des impôts est presque équivalent. En revanche, pour les cadres supérieurs célibataires, la situation est plus avantageuse aux Etats-Unis. Le poids des charges sociales et impôts dans le revenu représente ainsi 41 % pour un cadre supérieur de la filière vente en France, contre 35 % aux Etats-Unis. Conclusion : les cadres supérieurs de la vente, ne comptant pas leurs heures, ont tout intérêt à s'expatrier.

Ecart de revenu net total aux Etats-Unis par rapport à la France, hypothèse : taux de change à 1,50
Vente
Marié, deux enfants
Production
- 10 %
Vente
- 3 %

En savoir +

Mais la situation pourrait évoluer avec le taux de change. Les chiffres précédents étaient basés sur le taux de 1,24 dollar pour 1 euro. Jeudi 7 avril 2005, 1 euro valait 1,29 dollar. L'étude met d'ailleurs en avant un scénario envisageable avec un taux de change à 1,50. Cette fois, le revenu net total cumulé en France par un cadre de la production est supérieur de 10 % à celui gagné aux Etats-Unis. S'expatrier en Amérique pour l'argent revient à parier sur une stabilisation de l'euro aux alentours de 1,20 dollar, ou mieux à une baisse de la monnaie européenne.


JDN Management Envoyer Imprimer Haut de page
A VOIR EGALEMENT

Sondage

Vous sentez-vous sûr de vous dans votre poste actuel ?

Tous les sondages