Bien vivre avec des collègues difficiles Celui qui se croit supérieur

il regarde tout le monde de haut.
Il regarde tout le monde de haut. © laurent hamels - Fotolia

Profil

C'est lui le meilleur de l'équipe. Tout du moins à ses yeux. Les autres sont au mieux médiocres, au pire incompétents. Sans lui, la boutique aurait bien du mal à tourner.

 

Difficultés

Trop sûr de ses innombrables qualités, ce collègue n'a finalement pas conscience de ses véritables compétences. Impossible pour lui de progresser puisqu'il maîtrise tout à la perfection. Quant à ceux qui le côtoient au quotidien, ils prennent le vite en grippe, ce qui nuit à l'ambiance générale.

 

Comment s'en sortir ?

Pour faire revenir ce genre de collègue sur terre, il faut le mettre au pied du mur. "Proposez-lui de prendre votre place sans filet pour qu'il fasse ses preuves, conseille Patrick Bouvard aux managers. Vous prenez ainsi le risque qu'il échoue, pour ne pas dire que vous l'espérez."

Vous pouvez adopter des techniques plus ou moins radicales en fonction de son caractère, pour éviter de le braquer. Il est par exemple possible de faire part, en public mais avec bienveillance, des erreurs qu'il a pu commettre. Lui dire "tout le monde peut se tromper" en réunion avec un sourire permet de faire passer un message. Plus cash, vous pouvez le poussez à la faute pour le tacler ensuite.

Dans les grandes entreprises, une pratique courante consiste à muter ce genre de profils dans d'autres services. Sûr de sa valeur, il accepte. Mais cette solution consiste uniquement à passer la patate chaude à un autre service.

Vie de bureau / Savoir être