Violation de brevets : SAP perd contre Versata

Versata, éditeur de solutions de gestion des règles métiers et de configuration produits a remporté le procès qui l'oppose à SAP depuis avril 2007 dans le cadre d'une affaire de violation de cinq de ses brevets logiciels. Reconnu coupable des faits qui lui ont été reprochés, SAP a été condamné à verser 138,6 millions de dollars de dommages et intérêts à Versata. Les brevets ayant fait l'objet de ce litige couvraient notamment les méthodes de configuration systèmes et de processus de transaction multisources employés par Versata dans ses solutions.

Juridique / Licences