Le torchon brûlera-t-il encore longtemps entre SAP et l'USF ?

En quelques jours, la tension entre l'éditeur de progiciels et son club des utilisateurs francophones est montée d'un cran. L'incendie pourrait cependant être éteint plus rapidement que prévu.

La semaine a été particulièrement éprouvante pour le club des utilisateurs francophones de SAP. L'USF est en effet passé à la vitesse supérieure dans l'affaire qui l'oppose à SAP sur la hausse des tarifs de 22% des licences contractées dans le cadre de l'Enterprise Support (lire l'interview de Jean Leroux, président de l'USF).

Ainsi, après avoir brandi la menace en janvier dernier de recourir aux services d'un cabinet d'avocat spécialisé, le club l'a mise à exécution en missionnant le conseil juridique Feral-Schul / Sainte-Marie.

Au cœur du différend : l'incompréhension de l'USF à voir persister SAP dans son refus de rééchelonner le nouveau tarif de son contrat de maintenance affilié à la vente de ses licences logicielles et de limiter la hausse à un taux de 17%. Et ce, alors même que les clients allemands et autrichiens de l'éditeur sont parvenus à lui faire entendre raison.

Le cabinet d'avocats doit notamment analyser avec précision les conditions contractuelles des contrats de maintenance SAP et les conséquences du passage à l'Enterprise Support. Pour autant, tout n'est pas perdu pour les clients français de SAP et l'USF a bon espoir de régler tout de même ce différend dans les plus brefs délais.

Ayant appris la manœuvre du club utilisateurs francophone, SAP aura en effet multiplié les contacts avec l'organisme cette semaine pour tenter d'apaiser la situation. L'éditeur a accepté de participer dans la nuit de jeudi à vendredi à une réunion téléphonique réunissant une vingtaine de membres du SUGEN (SAP Users Group Executive Networks).

Contactée vendredi, l'USF n'a pas souhaitée immédiatement s'exprimer sur un éventuel rapprochement de ses vues avec SAP. Un porte-parole a en revanche signalé qu'un communiqué - dont on ne sait pas encore s'il sera commun avec l'éditeur - publié en début de semaine permettrait de faire la lumière sur ces dernières tractations.

Juridique / Licences