Violation de brevets : HP condamné à payer 53 millions de dollars

HP vient de perdre un round décisif dans la bataille juridique qui l'oppose depuis 2001 à l'Université de Cornell. Cette dernière accuse en effet le constructeur d'avoir violé plusieurs de ses brevets relatifs au design de processeurs, qui ont été utilisés dans la gamme de processeurs HP PA-8000. Condamné à verser 53 millions de dollars de dommages et intérêts, HP a d'ores et déjà annoncé qu'il comptait faire appel.

Juridique / Etats-Unis