Carton (trop) plein pour le plan de départs volontaires chez Oracle

La direction d'Oracle France ne doit pas en croire ses yeux. Les objectifs de son plan de départs volontaires qu'elle avait mis en place dans le cadre de sa réorganisation a largement été dépassé. Alors que la filiale française du géant américain des progiciels tablait sur 250 départs, ce sont finalement 312 personnes qui ont annoncé leur intention de quitter le navire. Oracle France a donc dû recaler 62 partants, contraints à rester dans une entreprise qu'ils souhaitaient quitter. Parmi les 250 départs, on note une forte proportion de commerciaux qui ont saisi l'occasion de partir avec de juteuses indemnités.

Oracle