Publi-information

FTTH, FTTB, FTTO... quelle solution internet très haut débit choisir pour les entreprises ?

fibre optique entreprise Quelle offre choisir pour accompagner les nouvelles pratiques de l'entreprise ? Comment s'y retrouver entre toutes ces appellations techniques pour la fibre Internet ? Petit guide pour avancer dans la jungle de la fibre optique pour les entreprises.

Fibre optique pour les entreprises : les bons conseils pour l'Internet professionnel

Choisir la fibre optique pour la connexion Internet d'une entreprise d'accord. Mais quelle connexion choisir parmi toutes les offres pour professionnels ? Il y a plus de 700 000 sites d'entreprises en France en dehors des centres villes, et c'est peu dire que l'accès aux offres très haut débit (THD) n'est pas homogène d'un site ou d'une ville à l'autre. Si l'ADSL a bénéficié ces 10 dernières années d'un déploiement massif qui a placé la France dans le peloton de tête européen, la fibre optique cherche encore le chemin des entreprises. L'offre fibre optique pour les entreprises existe, mais seule une entreprise sur dix en dispose, et autant compte y passer. C'est peu, alors que 80% des entreprises sont éligibles à une offre THD.
Problème de lisibilité des offres, les entreprises ont encore du mal à comprendre ce qui se cache derrière les acronymes des opérateurs. FTTH, FTTB, FTTO ? Que faut-il choisir parmi ces offres de fibre optique pour les professionnels ? Ces 3 appellations (Fiber to the Home, Building ou Office) font toutes référence à la fibre optique, leur différence réside dans la manière dont la fibre est amenée jusqu'à l'entreprise. Le FTTH s'appuie sur des infrastructures physiques similaires à celles du téléphone, et donc de l'ADSL. Les entreprises peuvent donc accéder à cette offre fibre Internet dans les villes qui ont fait l'objet d'un équipement en fibre optique dans les rues jusqu'au pied des immeubles. Le FTTB équipe quant à lui des immeubles de bureaux, les entreprises qui y emménagent peuvent en bénéficier comme d'un service au même titre que le chauffage ou le raccordement au réseau électrique. Enfin, dans certains cas, l'entreprise peut faire une demande de raccordement à la fibre Internet pro auprès d'un opérateur pour disposer d'une fibre optique dédiée à l'entreprise qui viendra jusque dans ses murs, c'est le FTTO.

La fibre pro pour répondre aux limites de l'ADSL

La première solution pour la connexion internet d'une entreprise, la plus évidente même, est d'avoir recours à l'ADSL dans sa version musclée et symétrique, le VDSL. A peine plus cher que l'ADSL, le VDSL offre aux connexions Internet des entreprises des débits descendants en crête de 100 Mb/s et des débits ascendants qui peuvent grimper jusqu'à 30 Mb/s. Idéal pour une TPE ? Oui, si les bureaux de votre entreprise sont très proches des équipements mutualisés de l'opérateur. Au-delà de 100 mètres après le DSLAM, on ne peut plus parler de THD car les débits tombent en dessous des 30 Mb/s.
Quand un opérateur propose le VDSL comme connexion Internet professionnelle, la fibre n'est jamais loin, comme les offres FTTH. Là encore, il existe des variantes dans le type de raccordement proposé par l'opérateur. L'offre de base (dans les mêmes gammes de prix que l'xDSL) s'établit entre 50 et 100 Mb/s débit descendant, ce qui, compte tenu de la fiabilité à tous niveaux de la fibre, permet de servir très correctement 10 à 20 employés pour des usages qui vont du cloud à la vidéo-conférence. Mais là encore, le FTTH est rarement proposé comme connexion Internet pro en dehors des centres villes, et surtout, les opérateurs ne s'engagent pas sur la qualité de service, même si le fait de contourner le réseau cuivre laisse espérer plus de constance dans les débits que l'ADSL.

Fibre optique : la connexion Internet la plus rapide pour une entreprise

Pour les entreprises ayant besoin d'une connexion Internet pro avec un plus grand débit, il est toujours possible de multiplier et de mutualiser les abonnements FTTH sur le site. Solution certes économique, mais sans commune mesure avec une offre fibre dédiée (FTTO). C'est le nec plus ultra de la connexion internet professionnelle. Pour ce faire, l'opérateur aura fait tirer une fibre jusqu'au local de l'entreprise. Les capacités de la fibre optique en entreprise sont quasi sans limites, un peu comme si vous installiez une autoroute 2 x 5 voies pour accéder au parking de l'entreprise. A vous donc de déterminer la capacité dont vous avez besoin.
Le cloud, les vidéo-conférences, l'accès très haut débit en VPN à des sites distants, ou encore des services spécialisés qui ont un recours critique à l'image (par exemple les opérations chirurgicales à distance), tous ces nouveaux services sont gourmands en capacité et en qualité de service. Impossible d'espérer convertir les équipes d'une entreprise au cloud computing si les accès aux fichiers sont aléatoires par exemple. La prudence voudrait que l'on compte 8 Mb/s de capacité par employé pour une entreprise de taille moyenne, chiffre qui peut être affiné à la baisse à mesure que l'effectif est plus important.
Les offres Internet fibre entreprise FTTO de plus de 1 Gb/s 100 Mbps sont proposées à partir de 2 000 € par mois, ce sans compter le coût du raccordement. Avec un débit important et garanti et symétrique, l'entreprise peut espérer des gains de productivité en mutualisant certains services comme la voix, le réseau privé virtuel (VPN), l'accès internet sur la même fibre, et donc le même abonnement. Profiter d'un réseau fibre de qualité en entreprise a également un impact sur les choix informatiques matériels et logiciels, une occasion de mettre en concurrence solutions locales et distantes. Bref, le premier pas vers une révolution des usages et des pratiques en entreprise en direction du travail à distance en mobilité ou à domicile...