Sourcefire / Immunet 3.0 : un réseau social pour lutter contre les attaques Zero-Day

La solution de lutte contre les attaques exploitant des failles non-corrigées s'étend à la création de signatures sur-mesures. Elle accroît aussi ses fonctions d'analyse en mode Cloud du poste de travail.

Editeur américain de logiciels de sécurité, Sourcefire livre une nouvelle version de son outil de lutte contre les attaques exploitant des failles non-corrigées ou en attente de correctifs (de type Zero-Day). Immunet 3.0 intègre un dispositif permettant aux utilisateurs de créer des signatures anti-virus personnalisées. L'application accroît également ses fonctions d'analyse en mode Cloud Computing du poste de travail. "20 000 à 40 000 signatures sont ainsi envoyées sur chaque poste de travail et de façon quotidienne", indique l'éditeur. "Immunet peut désormais rétroactivement et en temps réel mettre en quarantaine un fichier qui était sain à l'origine, mais être ensuite considéré comme un malware", indique la société."

Enfin, Sourcefire insiste sur "la 'Collective Immunity' qui permet aux utilisateurs d'exploiter la présence des 850 000 utilisateurs d'Immunet dans le monde. [...] A chaque fois qu'une personne trouve une menace, la totalité de la communauté est automatiquement et immédiatement protégée contre cette dernière."

Virus / Malware