Docker : la techno orientée DevOps à plus forte croissance

Sur le terrain du DevOps, Docker enregistre un taux de pénétration en nette progression. 27% des entreprises affirment l'utiliser, contre 13% il y a un an. Dixit une étude de RightScale.

D'après une étude réalisée par Rightscale en janvier 2016, la technologie Docker est en train d'exploser sur le terrain du DevOps. Pas étonnant. Le DevOps consiste en effet à rapprocher les équipes de développement, de recette et de production (avec en ligne de mire la promesse de livrer plus vite les nouvelles applications tout en améliorant leur qualité). Or, les containers Docker permettent justement d'outiller cette démarche avec une certaine efficacité. Ils fournissent le moyen de transporter de manière fluide les applications de l'environnement de développement... jusqu'à l'infrastructure de production. Ils représentent, aussi, un levier pour répliquer aisément cette dernière, afin de disposer d'une configuration de test efficace, car au plus proche des conditions réelles d'exploitation.

Selon l'étude de RightScale, les utilisateurs d'outils de DevOps sont désormais 27% à avoir déployé Docker dans le cadre de leur environnement, contre 13% il y a un an. Il s'agit bien là de la plus forte progression observée par l'éditeur dans ce domaine (voir le graphique ci-dessous).

Graphique tiré de l'étude "State of Cloud Report 2016" de Rightscale. © RightScale

L'adoption de Docker devrait rester très forte sur 2016

Les outils open source de gestion de configuration Puppet et Chef sont (toujours) les technologies orientées DevOps les plus souvent utilisées d'après RightScale (avec tous deux un taux d'adoption de 32%). Reste à savoir pendant combien de temps, encore, ils conserveront cette place. Docker pourrait en effet leur passer devant assez rapidement tant il génère d'engouement. Quand ils n'utilisent pas Docker, les experts DevOps interrogés par RightScale sont 35% à affirmer vouloir l'adopter. Si ces DevOps passent des paroles aux actes dans les mois qui viennent, Docker pourrait par conséquent briguer la première place du baromètre de RightScale dès l'année prochaine.

Pour finir, RightScale constate que les outils d'orchestration de containers (utilisés pour prendre en charge les architectures de containers en cluster) demeurent dans une phase assez précoce d'adoption. Kubernetes de Google serait le plus utilisé d'entre eux (il totalise 7% de réponses positives), devant la technologie d'orchestration de Docker (6%), et celle de Mesosphere (4%).

Graphique tiré de l'étude "State of Cloud Report 2016" de Rightscale. © RightScale

Méthodologie : RightScale est un éditeur de solution de pilotage multi-IaaS. L'étude qu'il publie a été réalisée en janvier 2016 auprès de 1 060 décideurs informatiques. 42% des répondants travaillent pour des sociétés de plus de 1 000 salariés. Et la moitié pour des acteurs du secteur IT. 60% des entreprises de ce panel sont basées en Amérique du Nord, 19% en Europe, et 13% en Asie.

A lire aussi :

 

DevOps / Docker