Confidentiel : Restopolitan a dépassé le million d'euros de revenus en 2012

Le nouveau business model de la start-up de Stéphanie Pelaprat semble séduire son marché : rentable, la société aurait généré un résultat net de 250 000 euros en 2012.

Après avoir changé de business model pour passer d'un système de réservation pour restaurants à une carte de membre par abonnement sur le modèle "un repas acheté, un offert", Restopolitan a selon nos informations réalisé 1,2 million d'euros de revenus en 2012 pour un résultat net de 250 000 euros. Ses revenus de 2011 se situaient autour de 150 000 euros.

En 2012, plus de 200 000 personnes ont utilisé la carte Restopolitan qui permet de bénéficier d'offres dans 1 200 établissements dont 400 à Paris. Restopolitan continue en parallèle de commercialiser sa solution de gestion de réservation pour les restaurants. Selon nos informations, près de 20% des établissements que la société référence les utilisent. En 2013, la société espère atteindre 4 millions d'euros de chiffre d'affaires et va intensifier ses opérations spéciales en partenariat avec des grandes enseignes comme prochainement pour la Saint-Valentin avec Etam.

La carte Restopolitan propose également aux internautes un service de réservation, à 120 euros par an pour un abonnement de 12 mois ou de 11 euros par mois sans engagement de durée. Des cartes cadeaux d'une durée de trois mois et de six mois sont également accessibles aux prix respectifs de 39 euros et de 69 euros. La société compte Kima Ventures, Jaïna Capital, Jacques-Antoine Granjon et les frères Rosenblum à son capital. Elle avait levé un million d'euros en octobre 2010.

Revenus / Chiffre d'affaires