Time met Officepirates au placard

La filiale de Time Warner a décidé d'arrêter son magazine en ligne officepirates, après moins de 6 mois d'existence. Le site ciblait les internautes américains au travail, voulant capter une partie du surf "non professionnel" avec des sujets drôles et décalés et un ton amusant. Une recette qui n'a pas fonctionné, l'expérience se terminant semble-t-il faute d'une audience suffisante. 

Autour du même sujet

Time met Officepirates au placard
Time met Officepirates au placard

La filiale de Time Warner a décidé d'arrêter son magazine en ligne officepirates, après moins de 6 mois d'existence. Le site ciblait les internautes américains au travail, voulant capter une partie du surf "non professionnel" avec des sujets...