Pièces jaunes : "J'ai décidé de me mettre de côté"

"En tant qu'homme politique, j'ai décidé de me mettre de côté". David Douillet n'a pas participé à l'opération Pièces jaunes pour la Fondation Hôpitaux de Paris Hôpitaux de France de Bernadette Chirac. Une mise en congé qu'il explique par une incompatibilité avec son engagement politique : "Les Pièces jaunes sont une opération apolitique [...]. Je ne voulais pas qu'on puisse attaquer les Pièces jaunes parce que j'étais en politique". "Peut-être que j'y reviendrai plus tard", poursuit l'ancien parrain de l'opération. "Une fois que les gens auront compris que j'ai une action sincère et durable."