"J'ai décidé de devenir un homme politique à 100 %"

Pas de légitimité pour un people en politique ? "Il faut bien commencer par quelque chose", répond David Douillet à cette critique, tout en estimant que les "personnes de la société civile" sont "importantes en politique". Pour l'ancien judoka, la notoriété a été un plus il y a quelques années, mais tend plutôt à le desservir aujourd'hui. Et il doit donc se défendre : "Je suis passé devant le suffrage universel. J'ai été élu [...]. Ma vie aujourd'hui est celle d'un homme politique. Je ne fais que ça". Pour marquer sa différence, il se dit même choqué que "certains sportifs" aient été embarqués dans ces régionales "sans le choisir". Sa démarche est, pour lui, "tout à fait réfléchie". "Ca fait des années que j'y pense."