Privilégier la réflexion à la réaction

Le digital incite, hélas, à la précipitation. © Victor Koldunov - 123RF
Être vif d'esprit ne signifie pas nécessairement être rapide.  Selon Albert Moukheiber, "si on peut apprendre vite, on peut désapprendre vite". L'ère digitale a modifié nos comportements et le trop-plein d'informations amène à privilégier la réaction à la réflexion, l'apprentissage en surface à la maîtrise profonde. "Abattre une to-do list nous donne l'impression d'être particulièrement vif et efficace. Pourtant, réagir de manière rapide à une demande sans prendre le temps de bien recevoir et traiter l'information peut être contre-productif par la suite", détaille Albert. Une décision hâtive peut amener son lot de conséquences non-anticipées, à l'origine  finalement de lourdes pertes de temps. Re-apprenez à être patient, à vous poser, à analyser ! Votre vivacité n'en sera que décuplée".
Suggestions de contenus