Le management par la terreur

Le petit chef criard est toujours inefficace sur le long terme. © bowie 15 - 123RF
Si le manager doit faire preuve d'autorité, il ne doit pas en faire trop en tombant dans le management par la terreur. Ce n'est pas en hurlant, en criant, en invectivant à la moindre occasion que les choses iront mieux. Bien au contraire, le turn over dans son équipe sera élevé, les collaborateurs iront travailler la peur au ventre avant de se mettre en arrêt de travail pour cause de burn out ou de harcèlement moral. En plus de causer du tort au salarié, cette attitude renvoie une mauvaise image du manager qui passera pour une personne impatiente et  sans autorité. Ce qui nuira également à sa légitimité et à son évolution.
Suggestions de contenus