A quoi ressembleront les RH dans 10 ans ? Une fonction qui se rapproche de l'opérationnel

les rh doivent s'impliquer dans le business.
Les RH doivent s'impliquer dans le business. © Sergey Nivens - Fotolia.com

Les ressources humaines considérées comme une fonction support déconnectée de la réalité du terrain : cette image vit ses dernières heures. Les entreprises comprennent que la gestion des compétences devient un enjeu stratégique de succès.

Pour cela, les problématiques RH sont appelées à s'immiscer de plus en plus tôt dans les projets des différents services. "Les managers ne peuvent plus présenter de business plan à leur direction générale sans volet RH", constate Jean-Christophe Sciberras. Disposer des bonnes compétences aux bons endroits constitue désormais un avantage concurrentiel décisif.

Résultat : les ressources humaines et les fonctions opérationnelles doivent absolument se rapprocher. "Les DRH devront coller aux nouveaux enjeux du business et aux évolutions des organisations", estime Vincent Lecerf.  Ce dernier est vice-président du Cercle de l'excellence RH, un club du groupe RH&M, qui a publié une étude selon laquelle la principale préoccupation des DRH concerne les enjeux business, suivie par la transformation des organisations et gestion des talents.

Car, pour les DRH, être impliqué dans le cœur de l'activité de l'entreprise, c'est aussi un moyen de gagner en influence auprès de la direction générale. Ils doivent pour cela être au point sur les rouages de l'activité pour faire comprendre aux DG le rôle qu'y joue le capital humain. Pour être efficace, le DRH de demain doit commencer par évangéliser son patron.

Autour du même sujet