Intel : la 7e génération des processeurs Core pour desktop dans les bacs

Intel : la 7e génération des processeurs Core pour desktop dans les bacs Après une première slave de processeurs Kaby Lake taillés pour les ultrabooks, Intel dévoile le reste de la gamme. Fort d'une finesse de gravure de 14 nanomètres, les nouveaux modèles ciblent cette fois les terminaux desktop.

En septembre dernier, Intel avait débuté la commercialisation de ses processeurs Core de 7e génération (nom de code : Kaby Lake) en lançant une première série de six processeurs conçus pour les ultra-portables. A l'occasion du CES (Consumer Electronics Show) 2017 qui se tient cette semaine à Las Vegas, le fondeur a dévoilé le reste de sa nouvelle gamme. Au total, huit nouveaux chipsets ont été présentés. A double ou quadruple cœurs, ils sont destinés selon les modèles aux PC de type desktop ou aux ordinateurs portables. Sans surprise, ils sont optimisés pour le système d'exploitation Windows 10.

Comme les Kaby Lake précédemment dévoilés, les nouveaux chipsets sont gravés en 14 nanomètres. Confronté à des problématiques techniques de plus en plus grands du fait de la miniaturisation des composants, Intel avait dû décaler d'un an les puces gravées en 10 nanomètres. Kaby Lake est ainsi la 3e série de processeurs Intel à être gravée en 14 nanomètres, ce qui laisse désormais assez clairement présager que la loi de Moore n'est plus observable (jusqu'ici, seuls deux modèles de processeur consécutifs conservaient la même finesse de gravure).

Une architecture optimisée et le support d'Optane

Résultat, Kaby Lake n'introduit pas de révolution. Intel s'est avant tout concentré sur des optimisations d'architecture. Un travail de R&D qui permet néanmoins à ses processeurs d'afficher une fréquence plus élevée. Elle atteint par exemple 4.5 GHz dans le cas du Core i7-7700K, contre 4.2 GHz pour le modèle précédent (i7-6700K). Côté rendu graphique, la génération Kaby Lake prend en charge un nouveau moteur 4K qui doit permettre de réduire les besoins en énergie lors de la consommation de vidéos dans ce format. Enfin, on relève notamment une gestion qui se veut plus efficace de l'état des processeurs, ainsi que le support de la future technologie de stockage SSD Optane d'Intel - qui agira à la manière d'un cache pour accélérer l'exécution d'application.

A lire aussi :

Intel / Windows

Annonces Google