SQL Server Denali CTP 3 : cap sur les bases de données critiques et sur Azure

Au programme des évolutions de la nouvelle version de la base de données de Microsoft : une optimisation de l'index de colonnes, et le support de 15 000 partitions.

Lors de sa conférence à destination des partenaires (qui se tenait en fin de semaine dernière aux Etats-Unis), Microsoft a présenté la troisième pré-version de SQL Server Denali. Objectif de cette nouvelle mouture du serveur : fournir une solution capable de supporter efficacement des bases critiques à gros volumes de données.

Pour renforcer les performances de son serveur, Microsoft introduit notamment l'exécution du stockage en mémoire. A cela s'ajoute un nouveau modèle d'indexation basé sur un logique de stockage en colonnes permettant de compresser plus efficacement les données. Sur le papier, Denali prend en charge jusqu'à 15 000 partitions.

Une série de nouveautés concernent en outre le décisionnel, avec l'arrivée de possibilités de reporting à la volée et d'intégration de sources tierces, en provenance d'Azure notamment.

Autres évolution concernant à la fois SQL Server et la plate-forme de Cloud de Microsoft : l'apparition d'un outil pour gérer les échanges entre SQL Azure et SQL Server Developper Tools, dans l'optique de faciliter les développements liés à la plate-forme d'hébergement de l'éditeur. Toujours concernant les développeurs, un outil conçu pour gérer les migrations fait son apparition (SQL Server Distributed Migration Assistant), ainsi qu'un outil pour gérer la qualité des données (Data Quality Services).


Télécharger SQL Server Denali

Microsoft / Azure