DRM : EMI interrompt ses négociations avec les distributeurs

EMI et les principales plates-formes de téléchargement de musique ont interrompu leurs négociations qui visaient à proposer à la vente des morceaux de musique sans mesure technique de protection (DRM). Les parties en présence n'ont en effet pas réussi à se mettre d'accord sur le montant de l'avance à accorder à EMI en contrepartie du risque lié à la distribution de musique sans protection. Apple, Microsoft, Amazon et Real Networks étaient réunis autour de la table depuis deux semaines. Selon l'agence Bloomberg, les négociations ont été rendues complexes en raison des efforts de Warner Music, farouchement opposé au déverrouillage des fichiers musicaux, pour acquérir EMI.

Microsoft / Apple