Licenciements massifs chez MySpace avant sa revente

La plate-forme sociale serait sur le point d'annoncer sa revente et des licenciements qui toucheraient au minimum 40% de ses effectifs.

 

MySpace s'apprêterait à se séparer d'au moins 150 salariés, soit près de 38% de ses effectifs. Selon Techcrunch, ces licenciements pourraient être annoncés en interne dès cette semaine. Le site indique qu'un autre groupe de 150 personnes serait menacé de licenciement mais disposerait de davantage de temps pour trouver un autre travail. Au début de l'année, Myspace avait déjà licencié près de la moitié de ses salariés.


Ces dégraissages successifs n'ont d'autre but que de préparer la cession du site qui pourrait également être annoncée cette semaine. Mis officiellement en vente au mois de février par News Corp, l'ex-réseau social reconverti en plate-forme de divertissement susciterait notamment l'intérêt d'un groupe d'investisseurs emmené par le PDG de l'éditeur de jeux Activision Blizzard, Bobby Kotick. Une valeur aux alentours de 100 millions de dollars est évoquée. News Corp avait payé 850 millions de dollars en 2005 pour s'offrir MySpace (lire le dossier MySpace : grandeur et décadence, du 04/01/11).

Web 2.0 / MySpace