Partager cet article

RSS
Envoyer Imprimer
Une fusée Ariane au décollage à Kourou, en Guyane (Photo Jody Amiet/AFP/Archives)

Samedi 19 janvier 2013, 15h33
Thales Alenia Space, Astrium et Arianespace ont signé samedi à Riyad un contrat avec Arabsat, l'opérateur de communications par satellites basé en Arabie Saoudite, pour la fabrication et le lancement d'un nouveau satellite multi-missions.

Le montant du contrat n'a pas été précisé.

Ce nouveau satellite, baptisé BADR-7, "fournira des services à large bande de télédiffusion et de télécommunications dans la région MENA (Moyen-Orient et Afrique du Nord), en Afrique et en Asie centrale", indique le communiqué du constructeur de satellites Thales Alenia Space.

"Astrium, le chef de file du consortium industriel, fournira la plate-forme Eurostar E3000 et procédera à l'intégration du satellite. De son côté, Thales Alenia Space sera responsable de la conception et de la fabrication de la charge utile de communication", est-il précisé.

"Arianespace lancera ce premier satellite de sixième génération d'Arabsat", a indiqué la société européenne dans un communiqué séparé.

"Nous sommes particulièrement fiers de servir à nouveau un client aussi prestigieux qu'Arabsat, avec qui nous entretenons des liens privilégiés depuis le lancement d'Arabsat-1A en 1958", s'est félicité Jean-Yves Le Gall, PDG d'Arianespace, cité dans le communiqué.

"Ce nouveau contrat démontre la confiance renouvelée par Arabsat au partenariat de longue date formé par le consortium européen, et à sa capacité à fournir des technologies de pointe", a pour sa part indiqué Jean-Loïc Galle, PDG de Thales Alenia Space.

"Les équipes de Thales Alenia Space vont mettre au service de ce nouveau satellite toute leur expertise dans le domaine des charges utiles en bande Ka afin de permettre à Arabsat de développer de nouvelles missions", a-t-il ajouté.

Il s'agit du septième satellite Eurostar fabriqué par le consortium industriel européen Astrium - Thales Alenia Space au profit d'Arabsat, précise le communiqué.

Premier de la sixième génération de satellites Arabsat, BADR-7 sera "colocalisé avec les satellites Arabsat sur 26° est, la position phare pour la vidéo. Il étendra la capacité en orbite d'Arabsat sur cette position pour les services de télédiffusion directe et de télécommunications, et fournira des services à large bande en bande Ka avec une couverture régionale", selon le communiqué.

Le satellite, d'un poids de 6.100 kg, devrait être lancé fin 2015 et "a été conçu pour fonctionner plus de 15 ans en orbite", est-il précisé.

Envoyer Imprimer


Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2014 Agence France-Presse. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l’AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l’accord préalable écrit de l’AFP. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Toute l'actualité Economie   Haut de page
 
 

Sondage

Faut-il arrêter d'investir dans le TGV ?

Tous les sondages